Naturopathie et techniques naturelles… Malgré le retour d’un engouement certain pour les remèdes naturels et les méthodes dites « douces », la naturopathie n’est pas encore toujours bien connue ou tout du moins bien comprise. Petit tour d’horizon, sur ce qu’est la naturopathie exactement.

 Naturopathie – Définition

L’origine du mot « naturopathie » vient de deux mots anglais “nature” et “path” qui signifient « le chemin de la Nature » ou la « voie de la Nature ».

Définition de la naturopathie selon la Féna (Fédération Française des Ecoles de Naturopathie) :

« fondée sur le principe d’énergie vitale de l’organisme, la naturopathie rassemble les pratiques issues de la tradition occidentale et repose sur 10 agents naturels de santé. Elle vise à préserver et à optimiser la santé globale de l’individu, sa qualité de vie, ainsi qu’à permettre à l’organisme de s’auto régénérer par des moyens naturels ».

L’Union européenne classe la naturopathie parmi les médecines non conventionnelles et l’OMS parmi les médecines traditionnelles. Le praticien de santé naturopathe est un éducateur de santé qui cherche à maximiser la santé globale de l’individu désireux de se prendre en charge. Lorsque la maladie est installée, le professionnel accompagne chaque fois que possible vers les processus naturels de guérison.

« Que ton alimentation soit ton seul médicament » Hippocrate

Bien des définitions ont été données, et pour faire simple, la Naturopathie est tout bonnement l’art de rester en bonne santé, d’être à nouveau acteur et responsable de sa santé et de prendre soin de soi par des moyens naturels.

 

Cette médecine ancestrale de bon sens propose ainsi un ensemble de méthodes naturelles de santé pour optimiser son capital vital.

Naturopathie – Un peu d’histoire



Même si la naturopathie est aujourd’hui une approche de bien être qui intéresse de plus en plus le grand public, elle n’a rien d’une nouveauté ! Issue d’une tradition millénaire, elle remonte à plusieurs centaine d’années avant J.C ou Hippocrate père fondateur de la médecine traditionnelle occidentale en posa déjà les bases. La naturopathie pourrait bien être à l’Europe ce qu’est l’Ayurveda à l’Inde et la Médecine Traditionnelle Chinoise à l’Extrême Orient, toutes trois, fédératrices des même grands principes à savoir : prévention et conception de l’homme dans sa globalité physique et psychique.

Les 5 concepts fondamentaux en naturopathie

·    L’HUMORISME


Il définit l’ensemble des liquides biologiques du corps humain (sang,lymphe et liquide interstitiel), leurs aspects en terme de quantité, de qualité, ainsi que leurs fonctions et par conséquent leur influence sur notre état de santé.En effet, un mode d’alimentation inadapté,une mauvaise hygiène de vie ou la sédentarité, peuvent conduire à des pathologies dites « humorales » en « encrassant » et surchargeant notre organisme par l’accumulation de déchets dit « toxines ». Détoxifier et purifier l’organisme sera le pré-requis pour retrouver la santé.

·     LE CAUSALISME

 

 

En naturopathie, nul question de combattre un symptôme, on tachera toujours de rechercher « la cause de la cause,de la cause ! » autrement dit la recherche sera axée sur les causes profondes et premières de la maladie, afin de pouvoir mettre en place un programme d’hygiène vitale personnalisé pour une prise en charge globale de la personne. Ce qui nous conduit au 3ème principe fondamental en naturopathie : l’holisme.

·     L’HOLISME

 

Cette approche permet une étude et un accompagnement de l’individu dans sa globalité et ce sur tous les plans de son existence : physique, énergétique, mental, émotionnel, environnemental, socioculturel...Rien ne sera laissé au hasard et la prise en charge bien que l’ont en ai guère l’habitude sera totale !

·     LE VITALISME

C’est la théorie de la « force ou énergie vitale », ce pouvoir qu’a notre corps à s’auto-réparer, a se régénérer lui même en cas d’agression. La naturopathie tend à soutenir au maximum cette force vitale pour ainsi conduire vers la guérison. Les médecines traditionnelles asiatiques et orientales y basent d’ailleurs également leur science, le Chi , le Ki ( en MTC), le Prâna (en Ayurveda), vous disent certainement quelque chose. Il est important de préciser,que le suivi naturopathique ayant pour but de retrouver et conserver sa vitalité, ne sera efficace que dans le cas ou la personne disposera d’une réserve encore suffisante d’énergie Vitale. Une fois le « stock » dépassé, les atteintes lésionnelles seront malheureusement irréversibles et ne pourront être pris en charge par le naturopathe, mise à part dans l’accompagnement et le soulagement de la douleur physique et/ou psychique. Il conviendra alors de se référer au corps médical compétent en la matière.

·     L’HYGIENISME


Qui pourrait se résumer à « l’art de vivre sainement son quotidien ». Il regroupe en effet l’ensemble des démarches d’hygiène alimentaire et corporelle et fait appel à ce que nous offre simplement de meilleur la nature : l’eau, le soleil, l’air pur …. Décliné sous forme de 10 techniques que nous verrons plus loin.

Les 10 techniques utilisées en naturopathie

Véritable boite à outils à disposition du naturopathe, les trois premières techniques, considérées comme fondamentales, seront nécessaires et suffisantes à l’entretien de la santé. S’ajouteront ensuite les autres techniques en fonction bien sûr des besoins de la personne concernée.

 

  • L’ ALIMENTATION ( plus simplement, l’hygiène nutritionnelle ) : réglages alimentaires, nutrithérapie, cures saisonnières, jeûnes…
  • La psychologie : permettant le maintien d’un bon équilibre neuro-psychique,gestion du stress , relaxation, sophrologie, …
  • L’ exercice physique : l’hygiène musculaire ayant aussi sa part d’importance dans le maintien de notre bonne forme. Gym,yoga, natation , randonnée, l’important est de bouger et ce non de manière forcément intensive mais régulière !
  • L‘hydrologie : l’utilisation des vertus de l’eau en interne, en externe, chaude, froide,tiède, sous forme de bains, de lavements, de cures d’eau de boisson. boissons, bains, ou encore d’applications d’argile.
  • Les techniques manuelles : qui regroupent les massages bien-être non médicaux de type californien, coréen,  Amma, onctions aromatiques),
  • La réflexologie : avec ses différentes techniques réflexes pouvant être appliquées au pieds, au dos, à l’oreille et même au nez !
  • Les techniques respiratoires (avec ou sans appareils) : bol d’air Jacquier, méthode 365, ou encore inspiré du Yoga.
  • La phytologie : l’utilisation des plantes, phytothérapie, aromathérapie, gemmothérapie, tisanothérapie…
  • Les techniques énergétiques : l’utilisation des aimants, le magnétisme…
  • Les techniques vibratoires telles que l’utilisation des couleurs, de la musique…